top of page

Commémoration du génocide arménien de 2015

J’étais ce matin au Monument aux morts à l’occasion de la commémoration du génocide arménien de 2015.

24 avril 2024

J’étais ce matin au Monument aux morts à l’occasion de la commémoration du génocide arménien de 2015.   


Notre pays commémore le 24 avril la mémoire des victimes de ce qui fut le premier génocide du XXème siècle. Il rend hommage aussi à ceux qui, ayant échappé au genocide, sont venus en France et lui ont tant apporté à l’image de Charles Asnavour et jusqu’au sacrifice de leur vie pour leur pays d’adoption comme Missak Manouchian qui repose aujourd’hui au Panthéon avec ses frères d’arme.   


Lors de cette commémoration, j’ai aussi pensé à l’Arménie d’aujourd’hui menacée à nouveau dans son intégrité et sa souveraineté. J’ai pensé à ces Arméniens chassés voilà quelques mois dans l’indifférence coupable du reste du monde de leurs terres ancestrales.   


Merci à Agur Armenie de faire vivre en Pays Basque la mémoire et l’espérance.   


Merci à Maider Arosteguy, maire de Biarritz, pour cette belle cérémonie à laquelle l’Etat était représenté par le Sous-prefet de Bayonne Fabrice ROSAY, l’Assemblée Nationale par mon collègue député Vincent Bru, la mairie d’Anglet par son maire Claude Olive, celle de Bayonne par Serge Arcouet et le Département des Pyrénées-Atlantiques par ma collègue Martine Vals.

bottom of page